Germinal, l’insertion par l’entrepreneuriat

  •  
  •  
  •  
  •  

L’association Germinal, affiliée au Groupe SOS, aide, depuis 25 ans, des personnes en difficulté sociale à entreprendre et à créer leur entreprise dans le bassin minier des Hauts-de-France. Cette initiative innovante va être déployée dans une dizaine de territoires en France, en 2021.

Depuis les années 80, la fermeture des mines a laissé des cicatrices dans le territoire des Hauts-de-France, qui fait toujours partie, en 2020, des territoires les plus pauvres de France. Et c’est pour apporter des solutions à cette précarité que l’association Germinal propose depuis 1995 son aide financière pour encourager les personnes en difficulté à créer leur emploi. “Nous proposons des prêts d’honneur, sans intérêt et sans garantie, jusqu’à 8 000 € pour qu’ils puissent, avec l’aide d’autres partenaires, démarrer leur activité“, souligne Samia Darani, la dirigeante de Germinal. Des activités qui répondent aux besoins du territoire, et qui peuvent prendre la forme d’activités artisanales, de services ou de vente ambulante.

Valoriser les bonnes idées et guider vers l’autonomie

Du jeune migrant qui ouvre un salon de tatouage, au carrossier qui valorise les pièces détachées, en passant par des reconversions vers le métier de berger après des accidents de la vie, l’association aide financièrement entre 60 et 100 personnes aux profils très divers, à créer leur activité, chaque année. Le taux de non-remboursement du prêt est inférieur à 10 %, et 80 % des entreprises créées perdurent après 3 ans d’existence. En 2020, l’association Germinal s’est saisie de la possibilité de créer une Entreprise d’insertion par le travail indépendant (EITI ), afin de compléter son accompagnement, en offrant aux créateurs d’entreprise des services pour les aider à trouver de nouveaux clients ou améliorer leur communication. “L’objectif est de leur donner les outils pour leur donner confiance en eux, et de leur transmettre les compétences nécessaires pour consolider leur activité“, précise Samia Darani

Contribuer à la transition écologique et sociale des territoires

Notre objectif, aujourd’hui, est d’avoir un impact social et économique durable localement“, poursuit la dirigeante de Germinal, qui a pour ambition de mettre la transition écologique et sociale au cœur de ses dispositifs. Les travailleurs indépendants sont accompagnés sur une période allant de 4 à 24 mois, avec une compréhension de leurs problématiques spécifiques et une méthode adaptée à des entrepreneurs en difficulté sociale. Il peuvent être suivis par des psychologues du travail et bénéficient d’un réseau social aidant, grâce au parrainage, pour rompre leur isolement. Concernant leurs activités, la sensibilisation aux enjeux environnementaux permet d’ouvrir de nouvelles perspectives valorisantes qui leur permet de se différencier sur le marché local. Une vision qui sera bientôt déployée dans une dizaine de territoires en milieu rural ou dans d’anciens bassins industriels.


  •  
  •  
  •  
  •  
Written By
Autres articles de Sandra Coutoux
Creathon – Identités Plurielles@Commune Image
    Du 30 novembre au 2 décembre inclus, les associations ARTEMIS et CREATIS,...
Lire la suite
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.