Le Checkpoint, futur centre de santé communautaire au cœur du Marais

  •  
  •  
  •  
  •  

L’association de prévention et de lutte contre le VIH devient un centre de santé communautaire et va proposer de nouvelles innovations pour le public LGBTQ+.  

Située au cœur du Marais, l’association Le Checkpoint (ou Kiosque Infos Sida) est un centre d’information, de prévention et de sensibilisation sur les problématiques de santé pour un public LGBTQ+. En janvier 2021, l’association devient un centre de santé communautaire, avec une offre de soins renforcée. Le Checkpoint fait partie des quatre centres expérimentaux de santé sexuelle communautaires portés par la Direction générale de la Santé. “Ce sont des centres qui vont s’occuper de la santé sexuelle, mais dans une logique communautaire : on va s’intéresser au bien-être et à la sexualité des publics LGBTQ+, en les incluant et en ayant une représentation LGBT importante au sein des équipes“, nous explique Nicolas Derche, directeur du Checkpoint.  

Si jusqu’à présent le Checkpoint offrait du dépistage rapide trois demi-journées par semaine, le nouveau centre pourra permettre des tests rapides d’orientation diagnostic du lundi au samedi. “Dans nos locaux, on a un petit laboratoire où interviennent des infirmier.e.s. On va réaliser des prélèvements pour avoir un résultat en 45 à 90 minutes selon le type de dépistage“, nous explique Nicolas Derche. De plus, la possibilité d’auto-prélèvements facilite la réalisation de dépistages ou d’analyses. “Cela va augmenter le nombre de dépistages pour répondre aux besoins et aux enjeux avec un objectif de zéro contamination VIH pour 2030“, ajoute-t-il.  

À cette offre de dépistage s’ajoutent de multiples consultations spécialisées pour le public LGBTQ+ : des consultations PrEP, IST/MST, vaccinations, gynécologie et endocrinologie, sexologie, addictologie… “pour une approche la plus globale possible“, souligne Nicolas Derche. Si le centre de santé va ouvrir dans les locaux actuels du Checkpoint, l’association est à la recherche de nouveaux locaux à la hauteur de ses ambitions. D’autant que la crise sanitaire a été un frein au dépistage et a précarisé davantage les publics les plus vulnérables au VIH.   

Ouvert du lundi au samedi 
36 rue Geoffroy L’Asnier 75004 Paris 


  •  
  •  
  •  
  •  
Plus d´articles de Pauline Ferrari

En 2020, le plaidoyer de lutte contre le VIH, plus que jamais d’actualité

    En 2019, le GROUPE SOS rendait public son plaidoyer de lutte contre le...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.