Exposition : Paris-Londres Music Migrations

Electric Ballroom © Pierre Terrasson
Electric Ballroom © Pierre Terrasson

Du début des années 1960 à la fin des années 1980, de multiples courants musicaux liés aux flux migratoires ont transformé Paris et Londres en capitales multiculturelles. Paris-Londres. Music Migrations propose un parcours immersif et chronologique pour traverser ces trois décennies décisives de l’histoire musicale de Paris et de Londres.

À la fin du XXe siècle, la musique révèle à Paris et à Londres, comme nulle part ailleurs, la façon dont les mouvements migratoires ont façonné l’identité de ces deux anciennes capitales d’empires coloniaux.

De l’indépendance de la Jamaïque et de l’Algérie en 1962, à la fin des années 1980, l’exposition explore trois décennies durant lesquelles Paris et Londres sont devenues des capitales multiculturelles. Avec la musique, des générations de l’immigration postcoloniale ont exprimé leurs espoirs et leurs aspirations.

Ces rythmes venus d’Afrique, des Caraïbes, des Antilles, d’Inde ont une influence déterminante sur la musique d’aujourd’hui. Outre le succès actuel du grime, du dubstep, de l’afro-trap et autre afro-punk, c’est la dimension globale de la musique qui s’est forgée il y a plus de trente ans, en résonances avec les évolutions sociales et politiques, les transformations urbaines et les flux migratoires successifs qui ont marqués l’époque.

INFORMATIONS PRATIQUES
Quoi ?
L’exposition Paris-Londres, Music migrations
Quand ? Du 12 mars 2019 au 5 janvier 2020
Où ? Au Musée de l’Immigration, 75012 Paris


écrit par
Plus d´articles de La Rédaction

Kacem Wapalek, premier du rap poétique

13   Kacem Wapalek est du genre hyperactif, indépendant et déterminé. Critique d’un milieu...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.