Sous les sunlights des camps d’été des identitaires

Des identitaires en été
Crédits : Capture écran Youtube

L’été, les identitaires prennent des vacances… d’un autre genre. Jeune Nation, Suavelos ou encore Bastion Social organisent des rassemblements à tendance raciste, islamophobe, antisémite et homophobes à ne pas prendre à la légère. Récit. 

Connaissez-vous le Bastion Social ? Ce groupe né de la dissolution du Groupe Union-Défense, plus communément nommé GUD. Au commencement était l’occupation d’un bâtiment, dans le Vieux-Lyon (Rhône), par des militants néo-fascistes qui ne le louaient qu’à des « Français de souche », et l’accompagnaient d’aides sociales diverses (versement de prestations, accompagnement vers l’emploi, etc).

Ce mouvement se structure (hélas) et a même décidé d’organiser son camp d’été, en réunissant ses membres en Bourgogne, au début du mois de juillet. Au programme, des “ateliers de formation militante, des conférences sur l’histoire et la politique ainsi que par la pratique de sports collectifs et de combat, comme on peut le lire sur leur page Facebook. Naturellement, ce rassemblement n’a été (heureusement) pas du goût de tout le monde. Des manifestations se sont organisées pour empêcher la tenue d’un tel événement, mais (hélas encore) rien n’y a fait.

Des rassemblements qui se multiplient

Bastion Social n’a pas été la seule organisation à tenir son petit rassemblement estival. Il en fut de même pour Jeune Nation, groupuscule nationaliste, pourtant dissous en 2013 après la mort du militant antifasciste Clément Méric suite à son agression par des membres de l’organisation d’extrême-droite. Suavelos, groupe islamophobe, homophobe et identitaire, y est lui aussi allé de son camp de vacances d’un autre genre. Un article de nos confrères (qu’on soutient) de Buzzfeed l’avait par ailleurs révélé sur son site web.

Nos confrères d’AJ Plus ont par ailleurs réalisé une vidéo qui revient sur ces différents camps d’été. Ils montrent aussi qu’ils se font à l’abri des regards, en toute discrétion, mais que des répercussions pour le moins violentes peuvent apparaître au grand jour.

La vidéo d’AJ Plus mentionnant ces camps d’été


Écrit par
Autre article de La Rédaction

Afghanistan, Espagne, Marseille: notre sélection cinéma

1   On a eu une irrépressible envie d’aller au cinéma. Après quelques films...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.