Polémiques sur fond de racisme autour de cette équipe de France qu’on aime

France championne du monde
Crédits : Kai Pfaffenbach

Une victoire finale en Coupe du monde d’une France talentueuse et pleine de promesses n’aura pas suffi à éteindre de vilaines polémiques dans le monde. La cause ? On vous le donne en mille : les origines des joueurs. Épuisant. 

Ils y sont tous allés de leurs petits commentaires. Après la victoire magnifique de l’équipe de France en Coupe du monde, une kyrielle de médias internationaux n’ont pas hésité à pointer du doigt une équipe qui ne serait pas totalement française. En somme, une « victoire africaine » selon le Daily Show, l’émission « satirique » (on a vu plus drôle) de Trevor Noah, pourtant subtil et fin dans son humour.

Moins surprenant cette fois-ci, ce journaliste italien du Corriere della Sera, premier quotidien transalpin (hélas) qui a affirmé dans une chronique que « ce qui frappe dans le monde d’aujourd’hui, c’est qu’il y aura une équipe en tête, la France pleine de champions africains mêlés à de très bons joueurs blancs, et une équipe de blancs seulement au milieu de trois grandes écoles, l’allemande, la slave et l’italienne », ajoutant que « la Croatie » apportait « spontanément les avantages du mélange que la France a dû rechercher dans d’autres continents. »

Ajoutant du dégueulasse au fiel de la haine, les commentaires d’internautes sur les réseaux sociaux ont de quoi susciter un franc dégoût. Une « équipe de France des colonies », des « singes avec un ballon » ou encore les « champions du Tiers-monde ». Pour l’esprit fair-play, on repassera. Une « amitié entre les peuples » dont se seront bien passés les croates et les belges, les premiers ayant affirmé que la France « n’avait pas joué au ballon » et les seconds arguant que nous n’avions fait que défendre. Une hérésie tant il suffit de regarder les statistiques pour se prouver le contraire.

Mais retenons le positif : à Respect, on salue fraternellement Benjamin Mendy, N’golo Kanté, Kylian Mbappé, Paul Pogba, Antoine Griezmann, Olivier Giroud et autres Nabil Fekir. Ils ont donné de la fierté à tout un peuple, uni, qui n’a que faire de vaines polémiques, préférant respirer le parfum d’une victoire pendant quatre ans. Merci Didier Deschamps !


Écrit par
Autre article de La Rédaction

Racisme, discriminations… Demandez les chiffres !

1   Le racisme, ce ne sont pas que des visages, des situations particulières…...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.