Ciao Italia : retour sur ces immigrés italiens qui ont fait la France

Cette peinture est à découvrir à l'exposition Ciao Italia !, consacrée aux Italiens en France, au Palais de la Porte Dorée. Angelo Tommasi (1858-1923), Gli emigranti, 1896 Huile sur toile, 262 × 433 cm © Rome, Galleria Nazionale d’Arte
Angelo Tommasi (1858-1923), Gli emigranti, 1896 Huile sur toile, 262 × 433 cm © Rome, Galleria Nazionale d’Arte

La France, l’Italie. L’Italie, la France. Les deux pays voisins ont une histoire riche. Avec l’exposition Ciao Italia !, le musée national de l’histoire de l’immigration rend hommage à ces ressortissants italiens qui ont su enrichir la France. Portfolio.

Dès la seconde moitié du XIXème siècle et jusque dans les années 60, les Italiens étaient les étrangers les plus nombreux dans l’Hexagone. Ils venaient occuper les emplois créés par la croissance économique. Si aujourd’hui, cette immigration est largement célébrée, eux aussi ont été accusé de “voler le pain” des Français. Le musée national de l’histoire de l’immigration, situé au Palais de la Porte Dorée, à Paris, a souhaité leur rendre hommage avec une exposition qui leur est dédiée. Son nom : Ciao Italia !

Il y a quelques mois, Respect mag a publié un article sur le sujet. C’est d’ailleurs, Stéphane Mourlane, commissaire scientifique de cette exposition, qui rappelle des historiques, aujourd’hui oubliés pour la majeure partie d’entre nous.

Jouer sur les clichés

L’exposition joue sur les clichés de l’époque, tout rappelant la xénophobie dont les Italiens étaient victimes, mais sans oublier leur apport à la culture française. Près de 400 objets de mémoire, entre extraits de films, cartes, oeuvres d’art, photographies, sont présentés. On y croise des visages inconnus, comme d’autres beaucoup plus familiers. Yves Montand, Lino Ventura ou encore de grandes familles comme les Ponticelli.
La preuve par l’image !

Accordéon Nuova Italia © Musée national de l'histoire de l'immigration, Palais de la Porte Dorée; Paris
Accordéon Nuova Italia © Musée national de l’histoire de l’immigration, Palais de la Porte Dorée; Paris
Brasserie des Palmiers © Paris, Musée national de l'histoire de l'immigration
Brasserie des Palmiers © Paris, Musée national de l’histoire de l’immigration
Carte publicitaire pour un apéritif proposé par le café Poccardi à Paris Paris © Musée national de l’histoire de l’immigration
Carte publicitaire pour un apéritif proposé par le café Poccardi à Paris Paris © Musée national de l’histoire de l’immigration
Des artistes, de l'art, de grandes familles et des anonymes... Crédit photo : Roxanne D'Arco
Des artistes, de l’art, de grandes familles et des anonymes… Crédit photo : Roxanne D’Arco
La France et l'Italie seraient-elles deux sœurs ? C'est ce que l'exposition semble montrer !Crédit photo : Roxanne D'Arco
Deux sœurs ? Crédit photo : Roxanne D’Arco
Image de l'exposition Ciao Italia ! Crédit photo : Roxanne D'Arco
Image de l’exposition Ciao Italia ! Crédit photo : Roxanne D’Arco
Ciao Italia ! montre aussi des instants de vie. Famille napolitaine ˆ Paris, boulevard St Germain (France). Vers 1880
Famille napolitaine ˆ Paris, boulevard St Germain (France). Vers 1880
L'apport à la culture et aux traditions est aussi à l'honneur avec L'heure du café © Alain Fleischer
L’heure du café © Alain Fleischer
Ciao Italia ! nous fait découvrir : Modane, les émigrants, carte postale Paris © Musée national de l’histoire de l’immigration
Modane, les émigrants, carte postale Paris © Musée national de l’histoire de l’immigration

Ciao Italia !, du 28 mars au 10 septembre 2017, au musée de l’histoire de l’immigration. Plus d’informations ici.


Ecrit par
Autre article écrit par La Rédaction

Polémiques sur fond de racisme autour de cette équipe de France qu’on aime

29   Une victoire finale en Coupe du monde d’une France talentueuse et pleine...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.