Le tribunal administratif de Lille annule des arrêtés anti-distribution de repas aux migrants

Calais migrants
© AFP

C’est un désaveu pour la maire de Calais, Nathalie Bouchart. Le tribunal administratif de Lille a rejeté des arrêtés prises par l’édile qui empêchaient des associations de distribuer des repas aux migrants. 

Dans des arrêtés pris au début du mois de mars, Nathalie Bouchart, la maire (LR) de Calais, avait notamment interdit aux associations de soutien aux migrants de leur distribuer des repas. Le journal Libération mentionne par ailleurs que ces arrêtés anti-repas étaient en fait des arrêtés anti-regroupements. Le motif ? Le lieu de ces distributions, sur la zone industrielle des Dunes, était de nature à « perturber la tranquillité, la salubrité et la sécurité publiques ».

“Une atteinte grave à la liberté d’aller et venir”

La justice a donc décidé de se saisir de l’affaire, et elle a dés lors tranché mercredi 22 mars. Le tribunal administratif de Lille a ainsi purement et simplement rejeté ces arrêtés au motif que « la maire de Calais a porté une atteinte grave et manifestement illégale à la liberté d’aller et venir, à la liberté de réunion” et a fait obstacle “à la satisfaction par les migrants de besoins élémentaires vitaux au droit à ne pas subir des traitements inhumains et dégradants ».
Même si les juges ont affirmé le souhait « de la commune de préserver le cadre de vie de ses habitants », la juridiction s’est néanmoins désolée que les mesures prises par la mairie ont pour effet de priver la population d’une assistance vitale », notamment alimentaire.


Écrit par
Autre article de La Rédaction

Conférence | Handicap et insertion professionnelle : réussir demain

    Aujourd’hui en France, le taux de chômage des travailleurs handicapés est de...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.