En Allemagne, une proposition de loi pour expulser des migrants maghrébins rejetée

Merkel réfugié

Les demandeurs d’asile maghrébins ont été, en Allemagne, la cible d’une proposition de loi visant à rejeter leur requête. Mais la chambre haute du Parlement allemand en a décidé autrement. 

Lors de la seule année 2015, l’Allemagne a accueilli plus d’un million de migrants. Cet accueil a fait écho à une volonté de la part d’Angela Merkel, la chancelière allemande, d’ouvrir les portes du pays de Goethe à ceux fuyant les persécutions ayant lieu en Afghanistan, en Syrie ou encore en Irak, par l’état islamique notamment. L’année suivante a toutefois vu le nombre de migrants accueillis considérablement amoindri : ils étaient en effet quelques 213 000 à bénéficier du refuge outre-Rhin.

Néanmoins, la République fédérale compte réduire « drastiquement » le nombre de réfugiés dont elle se fait la garante chaque année. Sous la pression d’une partie de l’opinion allemande, et sur fond d’une affaire d’agressions sexuelles qui auraient été commises à Cologne par des migrants lors la nuit de la Saint-Sylvestre en 2016, Angela Merkel a durci son discours.

Un vote de rejet

Le chef du gouvernement allemand a ainsi voulu faire adopter une loi visant à débouter plus facilement les demandes d’asile effectuées par des Maghrébins (Marocains, Algériens et Tunisiens, ndlr). Ce sont les écologistes et la gauche radicale allemands qui se sont prononcés contre cette loi. Résultat : la mesure a été rejeté par le Parlement allemand.

La loi prévoyait d’inscrire le Maroc, l’Algérie et la Tunisie sur une liste administrative de pays dits « sûrs », qui aurait permis de refuser quasi automatiquement les demandes d’asile de ses résidents.


Ecrit par
Autre article écrit par La Rédaction

Les propos négationnistes de Benoît Loeuillet, élu FN

 11  L’une des figures du Front National dans la sud de la France...
Lire la suite

1 commentaire

  • À quoi sert de débouter la demande d’asile si le demandeur peut rester dans le pays et recevoir des aides pour y vivre ?
    Il est inutile de faire une demande d’asile puisque le demandeur fait ce qu’il désire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.