Bar PMU interdit aux femmes à Sevran : la contre-enquête du Bondy Blog démonte les clichés

Gare Sevran

Un reportage diffusé dans un journal télévisé de France 2, en “immersion” dans un bar PMU de Sevran qui refuserait son accès aux femmes, a été contredit, preuves à l’appui, par le Bondy Blog. 

C’était un soir de décembre 2016, sur France 2. Dans son journal télévisé du soir, la chaîne avait choisi de diffuser un reportage dans lequel il était affirmé qu’un bar PMU de Sevran refusait l’accès aux femmes. Dans cet établissement ayant pour nom le « Jockey Club », on pouvait y voir des hommes disant qu’il y avait « une mentalité différente » dans ce type de lieux. L’opération a été menée par la « Brigade des mères », une association de mères de famille voulant « lutter contre le radicalisation ».

À Sevran, le reportage a « choqué », le patron était « tétanisé », selon Nassira El Moaddem, la directrice du Bondy Blog. Le média bien connu, voix des quartiers populaires, a immédiatement pris le sujet à bras-le-corps et, après un travail de plusieurs semaines, a publié une enquête démontant les affirmations de la journaliste Caroline Sinz, à l’origine du reportage accusateur, et celles de la « Brigade des mères ».

Un jeu dangereux ?

Le Bondy Blog s’est notamment rendu, le 8 mars dernier, à l’occasion de la journée annuelle des droits des femmes, à un pot organisé par Amar Salhi, le propriétaire du Jockey Club. « Peu de gens sont venus, à part quelques élus qui ont fait le déplacement. Stéphane Gatignon et Clémentine Autain, qui étaient attendus, ne sont pas venus », raconte Nassira El Moaddem.

La responsable du site s’est penchée sur le sujet car « c’est devenu un thème de campagne, et notamment lors de la primaire de la gauche » et son second tour qui a vu s’opposer Benoît Hamon à Manuel Valls. Pour Nassira El Moaddem, « un lien a été fait entre ce bar PMU, où on boit de l’alcool et où on joue à des jeux de hasard, et l’islamisme radical, par les politiques mais aussi par des journalistes ». D’où la volonté du média très actif dans les banlieues de donner la voix à des femmes qui, effectivement, viennent boire un verre et jouer aux courses dans ce café tranquille de Sevran. Loin des clichés véhiculés par les journaux télévisés.

France 2 défend ses journalistes

Jeudi 16 mars, Nassira El Moaddem a publié sur les réseaux sociaux (voir ci-dessous) un communiqué de France 2. On peut y lire le paragraphe suivant : “France Télévisions a pour mission de traiter sans détours des sujets difficiles, qui peuvent faire polémique. La direction de l’information confirme que les règles de déontologies journalistiques ont été respectées pour ce reportage et réaffirme tout son soutien aux équipes de la rédaction injustement mises en cause.

La journaliste et directrice du Bondy Blog précise n’avoir reçu aucune réponse aux questions posées le 12 mars, sur Twitter, à France 2…


Écrit par
Autre article de La Rédaction

Avec l’association Phénix, les étudiants orphelins ne sont plus seuls

36   Depuis 2017, l’association Phénix aide celles et ceux qui, étudiants, ont perdu...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.