On sait qui est la femme derrière cette célèbre affiche

C'est une photo devenue une affiche, devenue symbole de la Women's March de janvier dernier, aux USA. Derrière ce visage ? On trouve Munira Ahmed. Capture d'écran
C'est une photo devenue une affiche, devenue symbole de la Women's March de janvier dernier, aux USA. Derrière ce visage ? On trouve Munira Ahmed. Capture d'écran

C’est l’histoire d’une photo devenue une affiche produite par Shepard Fairey, devenue elle-même symbole de la Women’s March de janvier dernier, aux Etats-Unis et dans plusieurs villes du monde. Derrière ce visage ? On trouve Munira Ahmed.

Depuis plusieurs semaines, on savait qui était derrière cette fameuse affiche de Shepard Fairey (alias Obey Giant, pour les fans d’art urbain) devenue un symbole de la Women’s March de janvier dernier… Plusieurs articles, comme celui-ci, avaient été publiés. Mais quand Munira Ahmed revient sur l’histoire de cette photo pour la BBC (lien en anglais), impossible de ne pas relayer cette information.

Lors d'un interview pour la BBC, Munira Ahmed est revenue sur l'histoire de cette photo, devenue un symbole de la Women's March. Capture d'écran
Lors d’un interview pour la BBC, Munira Ahmed est revenue sur l’histoire de cette photo. Capture d’écran

Pour moi, cette image représente l’autonomie. Elle représente l’inclusion. Elle représente l’Amérique”, raconte cette traductrice indépendante dans le Queens, un quartier populaire de New York aux États-Unis. La photo originale date de 2007. “Le concept derrière cette photo, c’était de prendre une femme musulmane portant un hijab, mais à la place d’un tissu normal, sans imprimé, le tissu était un drapeau américain“, développe-t-elle avant d’ajouter : “Elle devait être prise à proximité de Ground Zero [là où se trouvait le World Trade Center, ndlr]… C’était un moment où il y avait encore beaucoup d’interrogations sur l’allégeance des Américains musulmans. En tant que personne qui est Américaine et musulmane, ce concept me parlait totalement.

“Ce n’est pas un idéal partisan d’être pour l’inclusion et pour la démocratie”

Dix ans plus tard, cette photo de Munira Ahmed est reprise par le célèbre Shepard Fairey, circulant partout dans le monde. Un succès inattendu, bien qu’elle savait que son image se retrouverait à la Women’s March. “J’aime que ce soit l’image de cette manifestation, mais ce n’est pas un idéal partisan d’être pour l’inclusion et pour la démocratie. C’est juste ce que ce pays représente“, commente-t-elle aujourd’hui.


Ecrit par
Autre article écrit par La Rédaction

“Je ne suis pas autiste” : Fillon s’attire les foudres des assos et des internautes

 6  Lors de son passage du France 2, hier soir, François Fillon a...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.