Des dandys kurdes-irakiens à quelques kilomètres de Daech

Ils sont jeunes, classes et à moins de 100 km de Mossoul. Découvrez Mr. Erbil, club de gentlmen à l'irakienne. Capture d'écran
Mr. Erbil, club de gentlmen à l'irakienne. Capture d'écran

Ils se définissent comme un club de gentlemen. Au Kurdistan irakien, des hommes ont décidé d’afficher au monde entier la classe à l’irakienne. Le nom de ce club : Mr. Erbil.

“Tout d’abord, un hipster ne s’appelle pas un hipster lui-même…”, explique Ahmed Nauzad , cofondateur du club Mr. Erbil, au magazine Quartz. “Et puis, nous appeler gentlemen est plus que suffisant. Si ce n’est pas à la mode, si ça l’est, je ne sais pas, peu importe comment vous le dites… Nous sommes juste comme des gentlemen. Classiques, avec une petite touche de modernité. Et c’est tout“. Le ton est donné. Qui dit barbe, ne dit pas forcément hipster… Par contre, qui dit Mr. Erbil, veut forcément parler de classe à l’irakienne. Ce “club de gentlemen”, comme ils se définissent, n’est qu’à moins de 100 kilomètres de Mossoul, actuellement théâtre de violents combats entre membres de l’Etat islamique et armée irakienne.

Mr. Erbil défend la classe, et les femmes

Mais revenons à nos gentlemen. Basés au Kurdistan irakien, ces derniers sont devenus un véritable phénomène sur le web. Question influence, ces jeunes hommes ne laissent pas la culture kurde de côté, bien au contraire. Ils s’inspirent notamment des effendis, des seigneurs – chefs de clan, connus pour vêtir leurs plus beaux vêtements pour recevoir à l’heure du thé.

La classe n’étant pas que dans les vêtements, mais aussi dans l’attitude, les membres de Mr. Erbil se sont aussi affichés dans des combats comme la défense des droits des femmes. Leur compte Instagram leur sert aussi à promouvoir des figures féminines irakiennes et kurdes issues du milieu de la mode ou de l’art. Club à suivre …


Ecrit par
Autre article écrit par La Rédaction

Dans les pays arabes, un jeune sur cinq souhaite “une vie meilleure”

6   La Commission Européenne a commandité une étude qui démontre la propension des...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.