La semaine anticoloniale et antiraciste décernera un « Bamboula d’or »

Semaine anticoloniale antiraciste
Crédits : DR

La traditionnelle semaine anticoloniale et antiraciste, organisée par le collectif antiraciste ASTI-Elbeuf, décernera un prix quelque peu ironique. L’événement aura lieu du 4 au 20 mars. 

C’est l’association « Sortir du colonialisme » qui organise cette 12ème édition de la semaine anticoloniale et raciste.  Elle aura lieu du 4 au 20 mars à la Bellevilloise, une salle du 20ème arrondissement parisien. C’est notamment à cette occasion que le prix du colonialiste de l’année 2017, le « Bamboula d’or » sera décerné. Cet événement intervient dans une actualité quelque peu nourrie par les violences policières, quelques semaines après des manifestations de soutien à Théo, un jeune homme agressé par la police.

Parmi ces nommés au « Bamboula d’or », seront, entre autres, nommés François Fillon et sa déclaration sur le colonialisme (« la France n’est pas coupable d’avoir voulu faire partager sa culture aux peuples d’Afrique, d’Asie et d’Amérique du Nord »), Henry de Lesquen, le président de Radio Courtoisie et sa tirade sur le racisme qui serait une « opinion », mais aussi Luc Poignant, du syndicat Unité police SGP-FO, qui avait souligné, dans une émission sur France 5, que « bamboula » était « une insulte convenable ».

Cette semaine anticoloniale et antiraciste sera aussi jalonnée par des expositions à Paris et Marseille.

Le programme complet est disponible ici.


Écrit par
Autre article de La Rédaction

Apéro-dédicace avec « Camel Joe », l’héroïne de BD émancipée qui répond aux harceleurs de rue

2   “Jeune illustratrice d’aujourd’hui, Constance se venge des mille et une agressions quotidiennement subies...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.