Le rapport qui révèle des fortes discriminations à la recherche d’un logement

Le rapport qui pointe de fortes discriminations au logement
Crédits : Pixabay

Le résultat d’une étude sur les discriminations dans les recherches de logement révèle de fortes inégalités. Notamment pour les personnes d’origine maghrébine. 

Les personnes ayant une origine maghrébine se voient plus refuser des logements à Paris que des candidats portant un nom à consonance française. C’est le résultat d’un « testing » (« test de situation », ndlr) mené par une équipe de chercheurs du centre national de la recherche scientifique (CNRS) et remis à la ministre de tutelle, Emmanuelle Cosse.

Ce « testing » a été élaboré en fonction d’un dispositif ingénieux. Quatre personnes à « l’identité fictive » ont ainsi été choisies. Parmi elles, deux personnes supposant une « origine française » et les autres endossant le rôle de personnes supposant une « origine nord-africaine ». Une profession de « fonctionnaire » leur a été donnée, un métier sensé attesté de la fiabilité des situations des candidats.  Ces deux duos ont donc librement postulé à plus de 504 offres de logement.

Une discrimination à métier égal

Le résultat de cette étude de testing est pour le moins explicite. Le pourcentage d’accueil favorable à une demande de visite s’élève à 12.9 % pour les candidats d’origine maghrébine, contre 18.7 % pour les candidats aux noms à consonance française.

Autre fait notable : l’écart se creuse en cas de valorisation de son statut de fonctionnaire. Pour les personnes d’origine maghrébine, leur demande se verra accorder une réponse positive à 15 %, tandis que les personnes aux noms à consonance hexagonale se verront être reçues favorablement à 42.9 %.

Le rapport du CNRS sur les discriminations au logement


Écrit par
Autre article de La Rédaction

Table ronde : Femmes de cinéma

1   Majoritaires dans les écoles spécialisées, le nombre de femmes devient anecdotique dans...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.