Un week-end sur Twitter avec #NoBanNoWall

#NoBanNoWall, le mot d'ordre sur la toile, et dans la réalité. Pour ce premier week-end de février, des manifestations et actions ont eu lieu à Paris et aux Etats-Unis. D'ailleurs le combat s'est aussi invité au Super Bowl... Capture d'écran
#NoBanNoWall, le mot d'ordre sur la toile... Capture d'écran

Manifestations aux Etats-Unis, mais aussi à Paris, bras de fer entre le nouveau président Donald Trump et la justice américaine, introduction du débat lors du plus gros événement sportif du pays… La question de l’immigration au pays de l’American dream était plus que présente ce week-end. Respect mag vous fait un résumé en quelques tweets. 

Si les voix s’élèvent au sein du système judiciaire américain, sur les réseaux sociaux aussi, les gens se rallient sous un nouveau hashtag : #NoBanNoWall, que l’on pourrait traduire par “pas d’interdiction, ni de murs” en français. Une semaine après son investiture comme président des Etats-Unis, le 20 janvier 2017, Donald Trump signait un décret interdisant des ressortissants de plusieurs pays musulmans, comme l’Iran et la Syrie, l’accès au territoire américain.

Avec cette annonce suivait le début du bras de fer – et le refroidissement immédiat de ses relations – avec le Mexique, puisque Donald Trump réclame toujours la construction d’un mur à la frontière entre les deux pays, payé par l’Etat mexicain… Ce conflit a d’ailleurs marqué ce premier week-end de février. Samedi, des manifestations étaient organisées un peu partout aux Etats-Unis et à l’étranger (comme à Paris, par exemple).

Dimanche, une cour d’appel rejetait le recours de l’administration Trump, souhaitant rétablir ce décret d’interdiction de territoire, et le débat s’est invité au Super Bowl, l’événement sportif le plus important de l’année au pays du football américain…

Retour en quelques tweets :

Samedi 4 février

A Paris, ils étaient environ 1 000 à manifester sous la bannière #NoBanNoWall. Un vrai appel à la solidarité envers les Américains, mais aussi aux migrants des deux côtés de l’Atlantique.

Si beaucoup de manifestations aux Etats-Unis se sont faites un peu plus tôt dans la semaine, AJ+ a souhaité mettre en avant la solidarité, par le prisme de l’art.

A l’aéroport JFK de New-York, des avocats se sont organisés pour pouvoir aider les ressortissants des sept pays musulmans visés par le décret Trump. Ils offrent gratuitement leurs services afin qu’ils puissent savoir leurs droits et les défendre.

Dimanche 5 février

A Iowa City, c’était jour de manifestation et de solidarité.

Enfin, ce soir-là, les traditionnelles publicités du Super Bowl n’ont pas laissé le public indifférent. Anonymes et célébrités ont remercié certaines de ces grandes marques comme Coca-Cola ou encore Budweiser


Autre article écrit par Roxanne D'Arco

Jean-Pierre Filiu raconte la Syrie telle que vous ne la connaissez (peut-être) pas

10621  Ancien diplomate, Jean-Pierre Filiu est aujourd’hui historien et professeur à Sciences Po....
Lire la suite

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.