Cabaret Tam-Tam : le show envoûtant du Maghreb

1_Cabaret_TamTam_credit_PhotHocine
© PhotHocine

Des années 40 aux années 80, Paris était la scène d’envoûtants spectacles orientaux. Le « cabaret sauvage » lui rend hommage avec son spectacle « Cabaret Tam-Tam », sur une idée originale de Méziane Aïche. Notes de jazz, rythmes langoureux entraînants, danseuses du ventre qui s’entremêlent pour former une belle harmonie : tels sont les ingrédients d’une soirée haute en saveurs.
Au-delà de n’être qu’un simple divertissement, le « Cabaret Tam-Tam » raconte aussi une histoire : celle du vivre-ensemble musical. Le spectacle exalte ces cabarets parisiens et maghrébins, ceux qui enflammaient les nuits de la capitale. Notamment un, resté célèbre, ouvert en 1949 par Mohamed Ftouki. La soirée nous incite aussi à suivre les pérégrinations photographiques de celui qu’on surnommait « CliK Clak Kodak », qui a immortalisé des scènes fantasques dans ces établissements pour noctambules.
Les rues de la Huchette et Saint-Séverin étaient alors connues internationalement pour leurs célébrations sous forme de rêveries méditerranéennes, sortes de « Mille et une nuits » festives et rythmées. Haut-lieu des soirées parisiennes durant des décennies, les cabarets orientaux sont brillamment, et avec talent, mis en lumière dans une nuit d’évasion émouvante sous forme de bel hommage.

Auteur : Sylvain Bolle-Reddat
Réalisateurs/Metteurs en Scène : Géraldine Bénichou et Méziane Azaïche
Direction : Nasredine Dalil
Le Cabaret Tam Tam
Du mercredi 11 mars au vendredi 03 avril 2015.
Au Cabaret Sauvage, Parc de La Villette.
Par Porte de la Villette : accès piéton par le 59 bd Macdonald 75019 Paris.
Par Porte de Pantin : accès piéton par le 211 avenue Jean-Jaurès 75019 Paris.

La rubrique dédiée au Cabaret Tam-Tam sur le site web du Cabaret Sauvage 


Autre article écrit par Mounir Belhidaoui

Yassine Belattar : « Un spectacle, c’est un acte politique »

10020  Dans « Ingérable », au Théâtre de l’Atelier (Paris 18ème) jusqu’au 25 décembre prochain,...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.