Une jeunesse homophobe ?

© DR

145 000 fans sur facebook et 90K followers sur twitter. Arthus & Nico, un couple de Youtubeurs gay particulièrement  populaire a de quoi être heureux. Vraiment ? Cette semaine, nous avons choisi de leur donner carte blanche. Et ce qu’ils nous livrent est édifiant.

« Nous sommes Arthus et Nico, un couple gay de 11 ans, très présent sur Internet et les réseaux sociaux. Cet été, nous avons démarré notre chaîne YouTube où nous publions notre quotidien, des challenges et autres billets d’humeur.

En s’exposant en ligne, il faut faire avec les insultes en tout genre, des simples « moches/débiles » aux plus radicales « sales PD » mais avec YouTube nous avons découvert/subi un tout autre niveau d’attaques jusqu’aux menaces de mort. Nous avons publié une vidéo pour réagir à cela, dans laquelle nous regroupons ces commentaires haineux des plus « normaux » aux plus violents.

Certains parlent de dégoût, de décadence occidentale. D’autres vont jusqu’à proférer de vraies menaces de mort en faisant référence à Daech. Deux semaines seulement après les attentats, c’est effarant.

En 2014, lors des débats sur le mariage des personnes homosexuelles, nous avions déjà subi une flopée de commentaires homophobes, mais ce n¹était rien face à ces références à Daech, à la décadence occidentale et à l’extermination des homosexuels. Même pour la frange de ceux qui estiment ne pas être homophobes, il ne faudrait pas que l’on se montre sur YouTube. Nous avons le droit d’être homo, « si cela ne se voit pas » (sic).

Facebook nous avait conseillé de mettre une limite d’âge sur notre page, car, apparemment, les photos de vacances d’un couple gay sont considérées comme des « contenus pour adulte »

Nous pensions, comme la majorité des gens, que chaque nouvelle génération était un peu plus ouverte et avancée que la précédente d’où le choc face à ces commentaires et à la découverte de fils de discussions créés à propos de nos vidéos sur le forum des 18-25 ans du site jeuxvideo.com. On y parle d’homosexualité dégueulasse, contagieuse, de « gays à brûler au lance-flamme », etc.

Cette vidéo fait aussi suite à la suppression de notre page Facebook, qui comptabilisait plus de 140 000 fans, il y a un mois. La semaine dernière, après avoir contacté plus d¹une centaine de personnes chez Facebook, nous avons enfin appris que cette page avait été supprimée par un employé de Facebook au Qatar. En France, Facebook nous avait conseillé de mettre une limite d’âge sur notre page, car, apparemment, les photos de vacances d’un couple gay sont considérées comme des « contenus pour adulte ».

Sur YouTube, nos vidéos sont régulièrement signalées et sont également considérées comme des contenus pour adultes. Notre boyfriend tag, sorte de questions/réponses à l’image des Z’amours, a même été supprimé.

À la suite de cette expérience personnelle et aux messages de haine qui ont été postés à notre encontre sur Internet, nous nous rendons compte qu’une part significative de notre jeunesse n’a pas évoluée, voire qu’elle a régressé, ce qui n’est pas très rassurant pour l’avenir de notre société. Et si aujourd’hui, nous partageons notre expérience, c’est qu’elle nous semble symptomatique de notre époque. A notre grand regret.

Notre nouvelle video sur l’homophobie sur Youtube

Les propos de l’auteur n’engagent pas la rédaction.

VOUS AIMEREZ AUSSI

chapitre-handicap2 chapitre-homophobie3 chapitre-inégalités4

Handicap : quel bilan pour l’accessibilité ?

L’homophobie est-elle en voie de disparition ?

Inégalités Femmes-Hommes : le combat continue

chapitre-religions6 chapitre-expression6 chapitre-attentats7

Religions : bientôt l’union sacrée ?

La liberté d’expression est-elle menacée

L’impact des attentats sur le vivre-ensemble


Autre article écrit par Contributeur Respect Mag

Ce que révèlent les récents discours de Trump sur ses tendances autocrates

93  Texte initialement paru dans le site web The Conversation par Jérôme Viala-Gaudefroy «...
Lire la suite

1 commentaire

  • la jeunesse est homophobe parce qu’ils sont aussi idiots que leurs parents, ceci démontre leur indépendance psychologique vis à vis des aieux, l’émancipation n’est pas leur fort, eh oui, la jeune génération ne se démarque pas de la précédente,à part leur accoudrement, une andouille reste une andouille qu’elle est 15 ans ou 70 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.