Le meufisme, les youtubeuses féministes à suivre absolument

Camille Ghanassia et Sophie Garric © Marion Dunyach

Derrière l’humour générationnel et féministe du Meufisme, se cachent Camille Ghanassia et Sophie Garric. Notre partenaire Cheek Magazine les a rencontrées.

Hollywood, les règles, le harcèlement de rue, le maquillage ou encore les ex: il n’y a pas grand-chose qui échappe aux créatrices du Meufisme, une web-série drôle et bien pensée. Camille Ghanassia et Sophie Garric, deux jeunes trentenaires -on aura beau demander, on ne saura pas précisément leurs âges- ouvertement féministes et passionnées de cinéma, poursuivent un objectif clair: raconter l’histoire de la “meuf lambda” avec pertinence et humour. Le résultat est soigné, les sujets drôles sans être caricaturaux.

On voulait faire des vidéos faites par, pour et avec des meufs

Les deux jeunes femmes se sont rencontrées il y a huit ans dans un cours de théâtre, et sont depuis devenues amies. “Le Meufisme, quant à lui, est né il y a plus d’un an, pendant une soirée entre amies, explique Camille Ghanassia. Sophie nous a fait un sketch qui m’a beaucoup fait rire. Je me suis dit qu’il fallait qu’on en fasse quelque chose et c’est devenu le premier épisode.” Derrière ce projet, il y a la volonté de renforcer la présence féminine sur YouTube et de donner la parole aux femmes: “On voulait faire des vidéos faites par, pour et avec des meufs”, confie Sophie Garric. “Mais rassurez-vous, des hommes ont aussi rejoint nos rangs et on en prend grand soin!”, ajoute-t-elle en riant. Si cette dernière amène les idées, Camille Ghanassia, elle, concrétise les vidéos. Elle a d’ailleurs progressivement arrêté la comédie pour se consacrer intégralement à la production. Depuis janvier 2014, le duo a désacralisé les règles, déconstruit le mythe de la vie de princesse parfaite et montré que les soirées filles, ce n’était pas seulement manger des cupcakes en parlant manucure.

Depuis le début de leur aventure, le tremplin Internet a fait son œuvre: les vidéos font de plus en plus de vues, l’équipe s’est agrandie et Canal+ a signé pour financer douze nouveaux épisodes. Après plus d’une année, le format est donc en pleine refonte: “L’équipe du Meufisme est devenue une grande famille et on est bien décidées à ne pas abandonner le projet, assure Camille Ghanassia. On veut conserver notre regard drôle et décalé.” On a demandé à ces deux femmes issues de la génération Y de nous livrer une sélection non exhaustive des vidéos qui les font marrer.

1. Redouanne Harjane, Loser


Découvert à La Nouvelle Seine grâce à notre amie Jessie Varin, directrice artistique de cette joyeuse péniche, on a eu un énorme coup de cœur pour ce doux dingue maniant l’absurde avec une poésie très personnelle. Non seulement son titre est super bien produit, mais surtout on aime beaucoup la réalisation de son clip, ce qui ne gâche rien. Faire le con avec autant de soin et de méticulosité nous épatera toujours.

Découvrir les 6 autres vidéos marrantes sur Cheek Magazine 


Autre article de Contributeur Respect Mag

“Agression antisémite à Marseille : amis de toutes confessions, unissons-nous” par Asif Arif

 6  En réaction à l’agression antisémite qui a eu lieu à Marseille le 11...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.