Acte 21, des pratiques artistiques accessibles à tous

© Jean-Marc Molinès

C’est la rentrée au CRTH ! L’école Acte 21, du Centre Recherche Théâtre Handicap, dans le 12e arrondissement de Paris, ouvrira ses portes le 1er octobre pour une nouvelle année de théâtre et autres pratiques artistiques accessibles à tous. Une école unique basée intégralement sur un principe d’égalité.

Les inscriptions sont ouvertes à l’école Acte 21, qui fera sa rentrée le 1er octobre. Cette école de théâtre et autres pratiques artistiques, tels que le chant, la danse ou le Feldenkrais (une méthode pour apprendre à mieux bouger), est unique en son genre tant elle se base, plus que les autres, sur un principe d’égalité. « Si on veut travailler sur l’égalité, on doit aussi travailler sur l’égalité qualitative », explique Pascal Parsat, fondateur du CRTH et professeur d’art dramatique à Acte 21 et au Conservatoire de Paris. « Pourquoi un enfant valide aurait droit à un professeur diplômé dans une école de pratiques artistiques publique alors qu’un enfant handicapé n’aurait droit qu’à une personne de bonne volonté ? », s’interroge-t-il.

« J’ai créé une école où tout le monde peut venir »

En 2004, Pascal Parsat constatait l’absence de formation au théâtre accessible à tous. Que ce soit au Conservatoire ou dans les cours privés, aucun lieu n’était adapté à l’accueil de personnes en situation de handicap. De son côté, le secteur associatif ne faisait que diviser ses publics, en imaginant des ateliers spécifiques aux aveugles, puis des cours orientés pour les sourds, etc. Enfin, le secteur protégé et adapté proposait des cours axés davantage sur le développement personnel que sur l’épanouissement purement artistique. Dès lors, Pascal Parsat se met en tête de fonder Acte 21. « Je n’ai pas créé une école pour handicapés, j’ai créé une école où tout le monde peut venir et ne pas être réduit à sa singularité », précise-t-il. « Ce sont des ateliers de formation ou de loisirs avec des professeurs qualifiés, compétents, diplômés. Il n’y a pas d’équivalent en Europe aujourd’hui », déclare Pascal Parsat.

Des outils spécifiques et des ateliers en structures médico-sociales

Que l’on souhaite débuter une pratique artistique de loisir où que l’on souhaite se former professionnellement, Acte 21, qui a récemment rejoint le Groupe SOS, dont fait aussi parti Respect mag, offre des ateliers diversifiés (improvisation, écriture, magie, marionnette humaine, conte, mime, clown, lecture à voix haute, corps mouvement…) dans des locaux adaptés et avec des outils spécifiques. « Nous ne gommons pas le handicap mais faisons en sorte qu’il ne soit plus un frein à une pratique artistique », explique Pascal Parsat. Pour rendre cela possible, des outils sont mis à disposition des professeurs : agrandisseur de texte, vocalisation, gros caractères, braille, enregistrement ou boucle magnétique.

Les classes ne dépassent pas douze élèves et permettent à l’enseignant d’adapter ses méthodes pédagogiques en fonction de chacun d’eux. Pour les personnes en situation de handicap, qu’ils soient jeunes ou adultes, Acte 21 leur permet d’effectuer une activité artistique avec des personnes valides et sortir du carcan associatif auquel ils sont souvent confinés. « L’école apporte aux personnes en situation de handicap la possibilité de sortir du ghetto associatif et de s’affranchir d’un environnement familial ou social parfois pessimiste », estime le fondateur de l’école. « On voit des cellules familiales s’apaiser, s’épanouir, retrouver le chemin de l’échange et de l’admiration. C’est un bienfait qui ne touche pas qu’une personne mais un groupe », se réjouit-il.

Suivant la logique d’accessibilité à la culture pour tous, Acte 21 s’est rapidement développé aussi au sein de structures externes, notamment des structures médico-sociales. Bien que certains éducateurs sociaux proposent quelques pratiques artistiques, selon Pascal Parsat, un individu ne peut s’abandonner à l’art de la même manière avec le professionnel qu’il côtoie chaque jour et avec une personne étrangère, véritable bouffée d’air frais, affublée d’un regard neuf.

Infos pratiques :

Acte 21 se situe au 163 rue de Charenton 75012 Paris. Les inscriptions sont actuellement ouvertes et la reprise des ateliers aura lieu le 1er octobre. A savoir que la première séance est gratuite (sur réservation préalable) et qu’il existe des tarifs réduits pour les demandeurs d’emploi, les personnes non imposables ainsi que les étudiants.

Inscription au 01 42 74 17 87 ou sur information@crth.org
Informations sur www.crth.org


Autre article écrit par Charline Fornari

« Thé de la fraternité », une expérience qui redonne foi

    es 9 et 10 janvier derniers, le Conseil français du culte musulman (CFCM)...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.