Une heure devant une chaîne musicale au Liban… Un autre regard sur la société !

La musique arabe et libanaise, vu par une Française ! Une vision autre du Liban à découvrir... Crédit photo : montage à partir de captures d'écran
La musique arabe et libanaise, vu par une Française ! Une vision autre du Liban à découvrir... Crédit photo : montage à partir de captures d'écran

Comment sonder les aspirations quotidiennes de la population libanaise ? En regardant des clips sur une chaîne musicale libanaise par exemple ! Entre monopole des hommes, amour et chirurgie esthétique, bienvenue dans le rêve bleu made in Lebanon.

« Roxanne, tu es bien arrivée au Liban ? Tu fais quoi là ? » « Oui, oui, sans soucis, merci ! Là, je suis en train de regarder des clips de musique arabe à la télé. Ça fait une heure que je suis dessus ! » « Chou ! Mais pourquoi tu t’infliges ça ?! » (rires). Cette réaction est globalement la plus commune lorsque je raconte à mon entourage libanais que je suis en séance « visionnage de clips venus du monde arabe ». En tout cas, chez les jeunes générations.

Après plusieurs séjours au Liban, j’ai toujours autant aimé les regarder. La démarche est peut-être un peu moqueuse à la base, il faut bien l’avouer, mais c’est aussi un bon moyen de sonder les aspirations d’une bonne partie de la population. Et vu la chaleur du mois de juillet à Beyrouth, ce n’est pas très dérangeant de rester à proximité de l’air conditionné, devant la télévision.

Mon choix se porte sur Arabica TV, une chaîne apparemment basée à Beyrouth, qui diffuse – en tout cas à chaque fois que je tombe dessus – que des clips du monde arabe, dont certaines grandes pop stars libanaises. Alors sur cette heure de visionnage, qu’en ressort-il ? Globalement, une grande majorité de clips montrent des chanteurs plutôt que des chanteuses.

Grossièrement, on peut trouver :

Des mecs parfaits pour le Liban …

  • Un chanteur qui a une belle voiture, un beau costume et une grosse maison
  • il est brun de préférence
  • Son but : séduire sa belle, l’épouser, la retrouver, se fiancer …
  • C’est toujours des mecs qui donnent tout pour leur bien-aimée, ou se posent des questions, mais toujours en lien avec une femme
  • il est passionné et respectueux

Exemples :


Non, Fadel Fares ne fait pas le psychopathe dans ce clip… Il fait juste tout pour approcher sa belle ! (source : YouTube)


Hussein El Deek retrouve son amour d’enfance qui, bien sûr, l’aime toujours des années après, et a conservé le collier qu’il lui a offert lorsqu’ils étaient enfants (même qu’elle le met et qu’il la reconnaît comme ça)

… qui aiment une certaine image des femmes :

  • Elles sont toujours au top ! Bien habillées, maquillées, en mode « bombe atomique »
  • Elles gardent un côté timide
  • Elles aiment les selfies et les preuves d’amour (cadeaux, dîners aux chandelles…)
  • Elles sont reconnaissantes

Quand les femmes mènent la danse

  • Les pop stars aiment bien la chirurgie esthétique. Nez, pommettes, bouche…
  • Elles se font souvent courtisées mais attention, pas facile de les dompter !
  • Elles aiment bien embêter les hommes
  • Leur univers est souvent très coloré (limite à la Katy Perry) comme « Le’eb Eyal » de Jamila ou encore « Bhebo Ktir » de Nawal El Zoghbi , mais toujours avec de la musique arabe ! (voir ci-dessous)
  • Elles sont plus sexy (les Nancy Ajram et Elissa n’échappent pas à la règle)
  • Elles aiment les selfies et leurs smartphones
  • Pour certaines d’entre elles, se permettre de séduire ou mettre des tenues assez moulantes est une manière de revendiquer leur place en tant que femme dans la société arabe

Du coloré et du pop à la Katy Perry (source : YouTube)

Jouer au chat et à la souris, version Nawal El Zoghbi (source : YouTube)

Juste pour le plaisir (du rire) : le mélange musique latino et musique arabe. Parce que oui, tout le monde écoute « Despacito » cet été, donc on a tenté le mélange des genres. Bizarre, mais ça mérite d’y jeter un petit coup d’œil !

Ceci dit, s’il y a bien une artiste qui fait figure d’exception pour moi, c’est Hanine ! Maquillage et coiffure parfaite sont toujours de mise, mais on a ici un savant mélange de danse contemporaine et orientale, le tout complété au violon avec un beau sens de l’esthétique. Déjà, son titre « Mayas » était une belle découverte, surtout pour son clip, tourné dans Downtown, à Beyrouth, la capitale du Liban.

Les « aliens » …

  • Le côté gangsta rap à la libanaise de Fadi Kod. Désolée, mais ce n’est pas encore au niveau des Américains…

  • Le clip friendly pour l’amour de la musique de Rashed Al Majid et Amal Maher

Conclusion

Attention, je ne dis pas c’est le cas de tout le monde ! Mais après examen attentif de tous ces clips, on peut facilement imaginer que les fans rêvent pour beaucoup de rencontrer leur (unique) âme sœur. Ces personnes ont aussi probablement décidé quelles seront leur prochaine opération de chirurgie esthétique, passe du temps à la gym et à faire du shopping, sans oublier qu’elles ne doivent pas facilement lâcher leur téléphone portable. Je le répète, je ne parle pas de tous les Libanais, mais par exemple de ceux que j’ai pu croiser au Seven Sisters (et très bientôt au Sky Bar) !


Autre article écrit par Roxanne D'Arco

5 millions de Français seuls en 2016 : Alors on fait quoi pour les fêtes ?

    Le phénomène touche un grand nombre de personnes. Selon un rapport de...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *