Mariage : les noces résistent !

Respect mag propose un dossier spécial consacré au mariage

« Ça sent la fin du mariage », qu’ils disaient !

« Ils » ?

Ce sont les hippies, les soixante-huitards, les libertaires, les libertins, les enfants des années 80, certains de nos parents… Toutes ces personnes attachées à la liberté de l’individu et prônant une société sans certaines obligations sociales telles que le mariage !

Pourtant, en mai dernier, attablé tranquillement en terrasse, à Marseille, un grand journaliste de la ville – reconnu par ses pairs et prix Albert Londres – s’étonnait de l’attachement des jeunes générations au mariage. « Nous, on n’en parlait même pas cinq minutes », m’assurait-il.

Ces dernières années, force est de constater que le mariage n’a pas disparu, au contraire. On l’a vu avec la véritable bataille engagée pour (et malheureusement aussi contre) l’adoption du mariage pour tous, en mai 2013. Ou avec des émissions comme Quatre mariages pour une lune de miel, sur TF1. Ou encore les indéboulonnables salons du mariage. Des indicateurs qui prouvent bien que, malgré la diminution des contraintes sociétales, ce type d’union reste encore bien ancré dans les mœurs françaises, et plus largement dans le monde.

Mais quelle est son empreinte ? C’est justement ce qu’a voulu savoir l’équipe de Respect mag. À travers l’Histoire, la sociologie, ou encore la culture, que dit le mariage de nous ? Les nouvelles technologies, comme Instagram et la photographie, montrent aussi un visage (aux mille facettes) de cette institution. C’est pourquoi nous avons décidé de faire un focus sur la photographe Tasneem Asultan. D’ailleurs, le mariage en France garde ses spécificités. Pour le meilleur, comme la diversité et le brassage des cultures, ou le pire, la violence ou la contrainte.

Mais pour garder le sourire, quoi de mieux que de conclure cette réflexion avec le plus cool des couples mariés depuis 1981 : Amadou et Mariam.

Au sommaire :

Le mariage pour le meilleur et pour le pire

Pourquoi se marie-t-on ? La sociologie répond

Tasneem Asultan lève le voile des clichés

Dans la culture, vive les mariés… ou pas !

Les mariages mixtes, reflet d’une France qu’on aime

Mariage, le côté obscur

Amadou et Mariam, le mariage en musique


Ecrit par
Autre article écrit par La Rédaction

En Arabie Saoudite, un conseil de filles… sans filles

    C’est un conseil d’un genre particulier qui a été mis en place...
Lire la suite

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *