« Les politiques ont encore peur du handicap » : la colère de Philippe Croizon

Philippe Croizon handicap
Crédits : Philippe Croizon Consulting

Dans une interview parue dans le JDD, Philippe Croizon s’est indigné du faible écho qu’a le thème du handicap dans le cadre de l’élection présidentielle.

Philippe Croizon est ancien ouvrier devenu athlète après la perte de ses quatre membres. Il reste célèbre pour être le premier amputé à avoir traversé la Manche à la nage, en septembre 2010. Un fait très médiatisé, ce qui a donné l’occasion à Philippe Croizon de valoriser son engagement en faveur de l’inclusion des personnes handicapées, interpellant régulièrement les décideurs politiques sur le sujet.

C’est à cet effet que le sportif a interpellé, le 13 mars dernier, les candidats à l’élection présidentielle. Dans un communiqué de presse nommé « Candidats, que faites-vous pour le handicap », Philippe Croizon, accompagné entre autres de l’artiste Grand Corps Malade ou encore la sportive Marie-Amélie Le Fur, demande « quelle place pour les personnes en situation de handicap » dans leur programme. L’ancien métallurgiste voulait ainsi que ce communiqué trouve un certain écho et obtienne sa place dans le débat public. Mais il n’en fut rien.

Le handicap, grand oublié de l’élection présidentielle

Dans une interview pour le Journal du Dimanche, Philippe Croizon a exprimé sa « colère »après n’avoir obtenu aucune réponse suite à son appel. « Aucun des candidats n’a répondu à mon appel. Ils ont certes intégré des propositions dans leur projet, mais ils n’en ont pas parlé, ni dans les débats télévisés ni dans la presse. Combien de citoyens vont lire un programme, et les quelques petites lignes consacrées au handicap, avant d’aller voter? Pas beaucoup. Si on ne parle jamais du handicap, des douze millions de citoyens qui sont concernés, cela ne fait pas avancer le schmilblick. Cela renforce l’impression qu’ils font juste des promesses et, quand ils seront au pouvoir, c’est terminé », s’est indigné le sportif.

L’interview complète est à lire ici.


Autre article écrit par Mounir Belhidaoui

Un passeport d’avenir pour les jeunes des quartiers

    L’association Passeport Avenir œuvre à donner aux jeunes des milieux dits « sensibles »...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *