Ashton Kutcher : « J’ai vu des choses que personne ne devrait jamais voir »

L'acteur américain Ashton Kutcher était au Sénat américain mercredi 15 février 2017. Il a pris la parole sur le trafic humain. Un sujet sur lequel il travaille depuis des années avec sa fondation, Thorn. Crédit photo : capture d'écran
L'acteur américain Ashton Kutcher était au Sénat américain mercredi 15 février 2017. Il a pris la parole sur le trafic humain. Crédit photo : capture d'écran

L’acteur américain Ashton Kutcher était au Sénat américain mercredi 15 février 2017. Il a pris la parole sur le trafic humain. Au point d’en avoir les larmes aux yeux.

On ne l’attendait pas là, mais Ashton Kutcher, acteur bien reconnu d’Hollywood, était au Sénat américain, mercredi 15 février, pour parler de trafic humain (lien en anglais). Présent « pour défendre le droit au bonheur« , a t-il indiqué, il a parlé de son engagement et de son vécu au sein de la fondation qu’il a créé avec Demi Moor : Thorn. Un combat qu’il mène depuis des années.

Une prise de parole contre le trafic humain

Dans ce discours donné devant la classe politique, il décrit une situation catastrophique, aux quatre coins du globe. « Pendant mes déplacements professionnels, j’ai rencontré des victimes en Russie. J’ai rencontré des victimes en Inde. J’ai rencontré des des personnes victimes de trafic venant du Mexique, des victimes à New-York, dans le New-Jersey et dans le pays entier. J’ai été dans des raids du FBI où j’ai des choses que personne ne devrait voir« , explique-t-il à l’assemblée.

Ashton Kutcher a fini par cette phrase : « J’ai vu une vidéo dans laquelle une enfant qui a le même que le mien se fait violer par un Américain. C’était un touriste sexuel au Cambodge. Et cette enfant était tellement conditionnée par son environnement qu’elle pensait qu’elle faisait un jeu. »


Ashton Kutcher en larmes au Sénat pour… par nonstopzappingofficiel


Ecrit par
Autre article écrit par La Rédaction

Femmes, laïcité, école … Retour sur les programmes de Marine Le Pen et Emmanuel Macron

A moins d’une semaine du second tour, Respect mag vous permet de...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *