La loi Taubira fête son 10ème printemps

Sat, 05/07/2011
Par: Fanny Fontan

Le 10 mai 2011, journée nationale de la traite négrière, de l’esclavage et de leurs abolitions dégage cette année une aura particulière.

Dix ans déjà qu’a été promulguée la loi Taubira. 21 mai 2001, les parlementaires français adoptent à l’unanimité le texte qui vise à appeler un chat, un chat. La traite négrière et l’esclavage sont désormais reconnus comme « crime contre l’humanité ». Il aura fallu des années de mobilisation d’intellectuels et d’associations pour en arriver là. Depuis, le calendrier français a vu fleurir plusieurs journées nationales de commémoration. Le 10 mai devient en 2006 la journée nationale des mémoires de la traite négrière, de l’esclavage et de leurs abolitions. Et le 23 mai est dès lors dédié à la mémoire des victimes de l’esclavage. 

Le CNRS a vu naître en 2008 un centre international de recherche sur les esclavages. Les littératures, spectacles, colloques, documentaires, expositions, sur le sujet se font de plus en plus foisonnants. Les archives nationales et départementales ont commencé à numériser des documents concernant la traite de l’esclavage.

Tout en constatant ces nombreux progrès, les « militants de la mémoire » comme le CMPHE (Comité pour la Mémoire et l’Histoire de l’Esclavage, présidé par Françoise Vergès depuis 2009, officiellement chargé des actions et programmes mis en place pour appliquer la loi Taubira) estiment qu’il reste beaucoup à faire. Notamment dans le domaine de l’enseignement et de la médiation. Trop peu de Français encore connaissent cette partie de l’histoire. « Il est inacceptable que des siècles qui ont vu des êtres humains mis en esclavage, privés de droits civiques, de patrimoine, et de patronyme, soumis au fouet et aux fers, et qui ont contribué à la richesse économique de la France, soient oubliés», peut-on lire dans la déclaration solennelle du CMPHE, pour les dix ans de la loi.

Le 10 mai 2011, journée nationale de commémoration de la traite négrière, de l’esclavage et de leurs abolitions, célèbrera aussi le 10ème anniversaire de la loi Taubira. Le tout dans le cadre très contesté de la fameuse année de l'Outre-Mer. A 11h, le Président de la République prononcera un discours officiel dans les jardins du Luxembourg. C’est là qu’en 2007 fut installé le premier monument national dédié à la mémoire des esclaves. C’est là encore que sera dévoilée une stèle dédiée à la mémoire des esclaves, celle-là même que le CMPHE avait réclamée.

De nombreux colloques, manifestations, et événements en tous genres auront lieu afin de célébrer ce multiple anniversaire. Entre autres :

  • La maison de l’UNESCO accueille conférences et débats, le mardi 10 mai de 14h à 19H30 au 125, avenue de Suffren, Paris 7ème – Métro Ségur
  • Le musée du Quai Branly « expose l’esclavage » lors d’un colloque international du 11 au 13 mai.
  • Le groupe SOS organise un débat en partenariat avec Respect Mag : « Crise Outre-mer, deux ans après ? », le jeudi 12 mai, de 19h à 20H30, à l’auditorium Boris Vian de la Villette. En présence de Françoise Vergès, politologue et présidente du Comité pour la Mémoire et l’Histoire de l’esclavage, Carpanin Marimoutou, auteur et professeur à l'Université de la Réunion, Georges-Pau Langevin, députée du XXème arrondissement de Paris et de Serge Romana, généticien et président du Comité Marche du 23 mai 1998. Inscription gratuite mais obligatoire
  • Le festival Rues du monde propose un week-end créole à la Villette du 12 au 15 mai. En savoir plus
  • L’association Bulles d’oxygène présente une comédie musicale sur le thème de l’esclavage, intitulée « Terre de mémoires » et menée par une trentaine de jeunes issus des quartiers populaires. Rendez-vous le 9 mai 2011 à 20H30 au Théâtre Dejazet, Paris 3ème. Entrée sur réservation auprès de danielmrabet@gmail.com
  • L’association Africa organise une conférence-repas pour le 163è anniversaire de l’abolition de l’esclavage dans ses locaux de la Courneuve. Réservation obligatoire 48h avant. Contacter François au 01.48.36.95.74. / 06.98.65.90.20.
  • Le Bataclan accueille du 10 au 14 mai le festival Africaphonie « Musique, danse et maronnage ». Le 10 mai se tiendra un spectacle autour des musiques du monde et de l’esclavage. Programme détaillé sur www.africaphonie.com
  • LE HAVRE (76) - Cérémonie officielle le 10 mai à 11h suivie d’une rencontre à 18h autour de dix ans de recherches historiques sur le Havre, port négrier et, en soirée, d’un spectacle « Roads to freedom » ; Du 4 au 8 mai, colloque sur « Le Havre, Saint Domingue et Haïti au XVIII-XIXème siècles » ; et du 2 au 28 mai, expositions de photographies sur « l’esclavage moderne ».
  • BREST (29) – Soirée autour du poète haïtien Jean METELLUS et Festival BreizhAfrica. En savoir plus
  • PONTARLIER (25) – 3ème édition du « Festival sans chaînes » le 6 et 7 mai, avec un débat sur : « les mémoires et nouvelles formes de résistances culturelles » avec entre autres Françoise Vergès (CPMHE) et Christiane Taubira. En savoir plus
  • TOULOUSE (31) – Commémoration, marche et rencontres autour de la sixième journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions avec le Collectif 161 – Programme consultable sur http://collectif161toulouse.blogspot.com
  • NANTES (44) – Parcours mémoriel dans la ville le 8 mai, expositions de photographies au Musée des Ducs de Bretagne « autour des traces de la traite aujourd’hui ». La cérémonie officielle aura lieu le 9 mai en présence de Jean-Marc AYRAULT et Christiane TAUBIRA.
  • NANCY (54) – Une double exposition en 32 panneaux sur « l’esclavage d’hier…et d’aujourd’hui » se tiendra du 9 au 27 mai à l’hôtel de ville. En savoir plus
  • MARTINIQUE – du 9 au 14 mai – Festival culturel « Mix’Art Madinina » en clôture de l’opération « MIX’ART à l’école » où plus de 2000 collégiens et lycéens interrogent la question de la diversité à travers un concours de dessins. De nombreux artistes plasticiens et musiciens proposeront 3 grandes expositions accompagnées de spectacles, concerts, fusions et performances entre tradition et modernité. Puis le 22 mai : célébration de l’abolition en Martinique.
  • GUADELOUPE – 27 mai – Célébration de l’abolition.
  • GUYANE – 10 juin – Célébration de l’abolition en présence de Maryse Condé et de Françoise Vergès.
  • LA REUNION – 20 décembre 2011 – Fête de la Liberté et célébration de l’abolition.

Visuel: Photographie d'une oeuvre du plasticien Alexis Peskine, BIM !, 2009. www.alexispeskine.com

 

Rejoins Respect Mag

Visitez le Facebook de Respect Mag Visitez le Twitter de Respect Mag
Respect Mag - Membre du Groupe SOS Les médias du Groupe SOS Radio Raje Raje sur Facebook Raje sur Twitter UP UP sur Facebook UP sur Twitter

Respect Mag est disponible en téléchargement gratuit sur lekiosk.fr